La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Gustave
Être gay et créateur
Dernier Billet
Culture | Perso | 14.10.2015 - 18 h 12 | 1 COMMENTAIRES
Les petits mystères de Gustave : 2) Le soldat.
Étiquettes : , , , , ,

Nous avons ensemble, parcouru la vie et l’œuvre de Gustave, et je ne pense pas avoir de choses à rajouter… si ce n’est les quelques bizarreries dans ses toiles, que je n’explique toujours pas. Les trucs qui ne rentrent pas dans la boîte au moment de tout ranger. je m’en vais donc les livrer à votre sagacité, parfois en esquissant des pistes, parfois en posant juste une question.

Le deuxième mystère réside dans la présence forte puis l’absence totale de l’image du soldat. En 1871, alors en pleine formation, Gustave peint deux petits formats étranges : le Casin envahi de soldats et les sous bois des environs eux aussi, investis par ces hommes au costume coloré.
1871GustaveCaillebotteYerresLaColonnadeDuCasinCollect°privée
Gustave+Caillebotte+-+Yerres+Soldiers+in+the+Woods+

Mais ici, au lieu de représenter l’ordre et la discipline, c’est au contraire l’irrespect (assis sur la balustrade du Casin) et la crudité du quotidien (soldat qui défèque dans les sous-bois, à l’extrême gauche ) des troufions qui étonnent.Gustave Caillebotte Militaires dans un bois detail Yerres
Quoi, Gustave le bien-élevé aurait-il goûté à cette vie vulgaire non sans délectation quand il fut mobilisé ? en tout cas, il s’amuse à nous montrer l’impensable et pourtant si naturelle scène. elle oriente d’ailleurs l’esprit à interpréter l’homme couché à côté comme se reposant alors qu’il pourrait être mort : on tire à l’arrière plan ! Gustave trouve dans ces hommes au costume criard, loin du noir bourgeois, un affranchissement des bonnes mœurs qui semble le séduire (il ne manquera pas un seul entraînement de réserve). et souvenez-vous, on retrouve un soldat, certes discret, dans la pantalonnade des castes sociales du Pont de L’Europe de 1876 (voir article précédent) :
le-pont-de-l-europesoldat

Peut-être y-a-t-il déjà l’envie de montrer le fessier masculin nu, et même en action si j’ose dire…

Gustave fera en 1881 un portrait en pied (plutôt rare chez lui ) d’un soldat anonyme puisque la toile est intitulée : « Un soldat » (image de Une). jeu de couleur de l’uniforme, fantasme personnel ? impossible de décider. C’est en tout cas, la dernière apparition picturale de ce personnage dans son œuvre.

LES réactions (1)
Les petits mystères de Gustave : 2) Le soldat.
  • Par Xavier Héraud 15 Oct 2015 - 8 H 14

    Très intéressant, merci!

     
  • ajouteZ VOTRE réaction